Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

La collaboration avec Casino, un épisode inachevé

Abilio Diniz (www.boursier.com/actions/actualites/news/abilio-diniz-veut-se-renforcer-dans-carrefour-679374.html) entend saisir l’opportunité de devenir le n°2 mondial du secteur de la distribution en réalisant la fusion du Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil au début de notre décennie. GPA affronte la concurrence du groupe Carrefour au Brésil. Le groupe Pão de Açúcar a renoué avec son équilibre comptable juste après la crise économique et commence à parler de partenariat avec Casino. Dès 2012, Casino devient actionnaire majoritaire de Grupo Pão de Açúcar. C’est le divorce puis le départ d’Abilio Diniz du conseil d’administration en 2013. Le refus du PDG de Casino mais aussi le désengagement de la Banque Brésilienne de Développement provoquent l'échec du regroupement de GPA avec Carrefour Brésil.

Le retour d'Abilio Diniz dans le domaine de la grande distribution, et avec Carrefour

Depuis son retrait de GPA, Abilio Diniz s'occupe de BRF et cherche de nouvelles perspectives d’investissement. Mi-2015, la participation dans le capital de la filiale brésilienne de Carrefour se monte à à 12%. De ce fait, l'homme d'affaires possède, à travers Peninsula, deux places au conseil d’administration. Au printemps 2013, Abilio Diniz est nommé président du conseil d’administration de Brasil Foods, un leader de l'agroalimentaire.

Abilio Diniz, un patron qui a surmonté les crises

Un rapprochement financier et commercial intervient entre Casino et le groupe Pão de Açúcar en 1999. Lors de la présidentielle de 1989, un groupe "d'extrême gauche" enlève Abilio Diniz. Libéré après 7 jours de captivité, l’homme restera affecté à jamais par cette expérience. En 1995, il procède à l'ouverture du capital du Grupo Pão de Açúcar. GPA arrive à être le numéro 1 de la distribution dans le pays après que l'homme d'affaires ait commencé une phase d’acquisitions. Abilio Diniz participe au Conseil Monétaire brésilien alors que le Brésil connait une phase d’hyperinflation, dans les années 80.

La jeunesse d'Abilio Diniz

Abilio Diniz ambitionne de parfaire ses connaissances en économie en Amérique du Nord. Enfant, il a les arts martiaux pour ne plus être une victime. La famille d’Abilio Diniz, d’origine portugaise émigre au Brésil en 1929